La huge letter
est à un clic de toi !

Tiens-toi prêt,
tu vas bientôt recevoir
la Huge Letter 🚀
Oops! Une erreur s'est produite lors de l'envoi.

On discute ?

Message reçu,
On va te répondre
le plus vite possible
🚀
Oops! Une erreur s'est produite lors de l'envoi.

Comprendre les différents réseaux de la blockchain

Comprendre les différents types de réseaux de la technologie blockchain :

Ça, on le dit souvent, ce n'est pas la partie la plus excitante, mais c’est la base des bases pour comprendre la technologie blockchain. C’est tout en haut de notre entonnoir, avant de voir les blocs, les mineurs ou encore les cryptomonnaies. Le but ici, c’est de rentrer dans la partie un peu technique pour comprendre son fonctionnement et la raison de son existence. C'est LA technologie derrière tout l’écosystème crypto.

On va essayer de rendre ça simple. Pour rendre ça plus facile, on va fonctionner par un système d’entonnoir, afin de faciliter la compréhension.

Mais, avant toute chose, petit rappel sur les trois types de réseaux informatiques les plus courants :

- le réseau centralisé :

Comme son nom l'indique, c'est un réseau dans lequel chaque ordinateur (ou nœud) est relié à une entité centrale (un serveur). Il contrôle tout le réseau et est responsable du bon fonctionnement des échanges entre les différentes machines. Cette configuration est vraiment à la base du traitement de l'information dans le monde depuis des années. C'est comme cela que fonctionne l'immense majorité des entreprises encore aujourd'hui.

Le principal danger d'un réseau centralisé est d'avoir un point faible principal, le serveur central. Si une attaque contre l'unité centrale est menée avec succès, elle affectera l'ensemble du réseau. Sa défaillance rendra impossible la communication avec le reste des ordinateurs.

- le réseau décentralisé :

Un réseau décentralisé est un réseau qui n'est pas contrôlé par une seule entité. Au lieu de cela, il est réparti entre de nombreux nœuds différents, chacun d'entre eux ayant un droit de regard égal sur le fonctionnement du réseau. Ce type de réseau est souvent plus résistant aux pannes et aux manipulations qu'un réseau centralisé, car il n'existe pas de point d'entrée unique pouvant être exploité.

- le réseau distribué :

Un réseau distribué est un réseau dans lequel les nœuds sont répartis sur une grande surface. Les nœuds d'un réseau distribué peuvent être connectés les uns aux autres de diverses manières, notamment par des connexions câblées ou sans fil. Les réseaux distribués sont fréquemment utilisés pour fournir des services de communication et de mise en réseau à une vaste zone.

L'exemple le plus simple de réseau distribué est Internet.

Quels sont les principaux avantages de la blockchain ?

Les principaux avantages de la blockchain sont sa nature décentralisée, son immuabilité et sa sécurité. En étant décentralisée, la blockchain élimine le besoin d'une tierce partie pour vérifier les transactions effectuées entre les utilisateurs. Cela la rend, non seulement, plus efficace, mais également plus sûre puisqu'il n'y a pas de point de défaillance unique. En outre, la blockchain est immuable, ce qui signifie qu'une fois qu'une transaction est enregistrée sur la blockchain, elle ne peut plus être modifiée ou altérée. Cela ajoute une autre couche de sécurité et permet de garantir la validité des données sur la blockchain.

illustration chaîne maillages bleue blockchain

Premier point de cette partie technique :

Les différents réseaux blockchain

Les trois types de réseaux blockchain sont les blockchains publiques, les blockchains privées, et les blockchains de consortium. Une blockchain publique comme Bitcoin permet à quiconque de participer au réseau et de voir toutes les transactions et les paiements qui ont lieu.

Les blockchains privées sont généralement gérées par une seule organisation et les utilisateurs doivent obtenir une autorisation pour y accéder.

Les blockchains de consortium sont semblables aux blockchains privées, mais sont gérées par un groupe d'organisation au lieu d'une seule.

Par exemple, les blockchains publiques sont bien adaptées aux applications qui doivent être décentralisées, comme le bitcoin. Les blockchains privées sont meilleures pour les applications dans lesquelles la confidentialité est importante, comme les dossiers médicaux. Les blockchains de consortium conviennent aux applications où plusieurs organisations doivent collaborer, comme la gestion de la chaîne d'approvisionnement.

Il existe aujourd'hui différents types de réseaux blockchain, chacun ayant ses propres avantages et inconvénients. Les blockchains les plus populaires comme Bitcoin ou Ethereum sont publiques et décentralisées, ce qui signifie que tout le monde peut rejoindre le réseau et y participer. Elles sont donc idéales lorsque les informations doivent être transparentes et accessibles à tous, comme pour le transfert de valeur (monnaie) ou la création d'application décentralisée (d'App).

Cependant, les blockchains publiques sont moins sûres que les privées, car tout le monde peut consulter et ajouter des transactions au grand livre. Les blockchains privées sont soumises à autorisation, ce qui signifie que seuls certains utilisateurs sont autorisés à rejoindre le réseau et à y participer. Cela les rend plus sûres, mais aussi plus difficiles à mettre en place et à gérer.

Vous devez savoir que chaque blockchain peut fonctionner via un type de réseau particulier.

Il en existe 3 : le réseau public, privé et à consortium.

Chaque réseau à ses avantages et ses inconvénients

Le réseau blockchain agit sur l’accessibilité, la propriété, la vitesse, mais surtout la sécurité des échanges entre les différents acteurs. D’ailleurs, il n’y a pas que le type de réseau qui permet de sécuriser les échanges. On peut citer aussi les smarts contracts sur la blockchain Ethereum par exemple. Vous devez retenir que le réseau est là pour enregistrer les transactions, structurer tous les échanges entre pairs et établir un mécanisme de consensus.

Le réseau public

C’est le réseau le plus répandu, mais aussi le plus accessible (Bitcoin, Ethereum). Pratiquement toutes les cryptos sont basées sur des blockchains qui utilisent un réseau public. Tout le monde peut consulter les transactions de la blockchain et l’utiliser. Il ne nécessite pas de permission particulière, du moment que le mécanisme de consensus est respecté. Il y a très peu de censure du fait de sa nature publique. La sécurité est faible, car les participants au réseau n’ont pas besoin d’être connus. Malheureusement, les puissances de calcul réduisent la vitesse des transactions et consomment beaucoup d’énergie. C’est d’ailleurs un des gros problèmes de la crypto-monnaie et une des raisons pourquoi certains veulent leur disparition, trop énergivore.

On navigue sur les différentes blockchains publiques avec des "explorer" comme etherscan ou polygonscan.

Le réseau privé

C’est le réseau blockchain pour les entreprises (Hyperledger Fabric, Corda). Tu peux consulter la blockchain en ligne, mais il te faut une autorisation pour y accéder et y écrire. Ce réseau est fait pour les entreprises, car il permet de centraliser les informations et d’établir des validations des transactions rapides. Mais aussi parce que la sécurité y est importante, c'est donc un lieu sûr pour stocker des données. Le terme "blockchain privée" est souvent utilisé pour décrire une blockchain qui est autorisée et généralement hébergée par une seule entité ou organisation. Les blockchains privées sont généralement opposées aux blockchains publiques comme Bitcoin qui sont sans autorisation et sans hôte.

Les détracteurs des blockchains privées affirment qu'elles ne sont pas vraiment décentralisées, car elles ne présentent pas la caractéristique essentielle d'une blockchain publique : l'accès libre. Les défenseurs des blockchains privées assurent que la décentralisation n'est pas un concept binaire et que les blockchains sans autorisation peuvent toujours être considérées comme décentralisées si elles sont suffisamment sécurisées et résistantes à la censure.

Le réseau à consortium

illustration principe peer to peer

C’est le réseau hybride qui mélange des caractéristiques du privé et un peu du public. Il est utile quand plusieurs organisations sont sur la même blockchain. La vitesse de transaction est rapide et les acteurs qui peuvent écrire dans cette blockchain doivent être approuvés. Sachez que si vous vous intéressez uniquement au trading et à l’investissement crypto, ce n’est pas réellement important de se prendre la tête avec les détails techniques. Mais, ça permet quand de comprendre dans quoi l'on investit.

Dans l’ensemble, vous serez plus souvent confronté à des blockchains publiques qui sont idéales pour le marché en Peer to Peer (Pair à pair) et donc des cryptos. Imaginez un environnement (le réseau) où les gens échangent entre eux (vous et moi). Pour que les transactions soient possibles, d’autres gens (les Nœuds) vont valider les échanges en répondant à des règles spécifiques (consensus etc…) à chaque blockchain. Pour mieux visualiser cet écosystème numérique, vous pouvez cliquer sur notre schéma de la blockchain (insérer le lien quand il existera). La crypto et cette technologie blockchain peuvent faire peur, car c’est nouveau, mais ce n’est pas si compliqué, juste long à assimiler. L’important lorsqu’on rentre dans cet univers, c’est de ne pas être pressé et de se donner le temps de comprendre comment fonctionnent les règles du jeu.

La blockchain : quelles sont les applications possibles ?

logo de la cryptomonnaie ether

Il existe de nombreuses applications potentielles pour la technologie blockchain. Par exemple, la blockchain peut être utilisée pour sécuriser les transactions validées entre deux parties. De cette façon, la blockchain peut contribuer à réduire la fraude et à garantir que les données sont exactes et inviolables. En outre, la blockchain peut être utilisée pour créer une base de données décentralisée accessible à toutes les parties impliquées dans une transaction. Cela pourrait potentiellement révolutionner la manière dont les entreprises et les organisations assurent le suivi des données et des transactions.

Quels sont les réseaux Blockchain les plus utilisés ?

Bitcoin, Ethereum et Litecoin font partie des réseaux de blockchain les plus utilisés. Ils fonctionnent en permettant aux utilisateurs d'enregistrer et de vérifier les transactions sur un grand livre décentralisé. Le bitcoin, par exemple, utilise un système de preuve de travail pour vérifier les transactions. Ethereum utilise un système similaire, appelé protocole Ghost. Le Litecoin, quant à lui, utilise un système de preuve d'enjeu.

Conclusion sur les réseaux blockchain

Ils sont une technologie puissante et révolutionnaire ayant le potentiel de révolutionner de nombreuses industries. Ils offrent des avantages tels qu'une transparence accrue, la sécurité et la décentralisation des données et des processus. En outre, les réseaux blockchain peuvent accélérer les transactions, réduire les coûts et améliorer l'efficacité. Ils sont extrêmement résilients et sécurisés en raison de leur nature distribuée, ce qui les rend pratiquement impossibles à pirater ou à corrompre. À mesure que la technologie continue d'évoluer, il est probable que nous continuerons à voir davantage d'applications de cette technologie innovante dans divers secteurs.


Antoine P.

22 mai, 2022

J’avais peur qu’on me hack
mon portefeuille.

Maintenant, je sais comment investir
en toute sécurité. Merci l’équipe
de la Huge.

Antoine P.

22 mai, 2022

J’avais peur qu’on me hack fmkajh fzlfh z
mon portefeuille.

Maintenant, je sais comment investir
en toute sécurité. Merci l’équipe
de la Huge.

Antoine P.

22 mai, 2022

J’avais peur qu’on me hack
mon portefeuille.

Maintenant, je sais comment investir
en toute sécurité. Merci l’équipe
de la Huge.

Antoine P.

22 mai, 2022

J’avais peur qu’on me hack
mon portefeuille.

Maintenant, je sais comment investir
en toute sécurité. Merci l’équipe
de la Huge.

Antoine P.

22 mai, 2022

J’avais peur qu’on me hack
mon portefeuille.

Maintenant, je sais comment investir
en toute sécurité. Merci l’équipe
de la Huge.

Antoine P.

22 mai, 2022

J’avais peur qu’on me hack
mon portefeuille.

Maintenant, je sais comment investir
en toute sécurité. Merci l’équipe
de la Huge.

Antoine P.

22 mai, 2022

J’avais peur qu’on me hack
mon portefeuille.

Maintenant, je sais comment investir
en toute sécurité. Merci l’équipe
de la Huge.

Antoine P.

22 mai, 2022

J’avais peur qu’on me hack
mon portefeuille.

Maintenant, je sais comment investir
en toute sécurité. Merci l’équipe
de la Huge.

Antoine P.

22 mai, 2022

J’avais peur qu’on me hack
mon portefeuille.

Maintenant, je sais comment investir
en toute sécurité. Merci l’équipe
de la Huge.

Antoine P.

22 mai, 2022

J’avais peur qu’on me hack
mon portefeuille.

Maintenant, je sais comment investir
en toute sécurité. Merci l’équipe
de la Huge.

Antoine P.

22 mai, 2022

J’avais peur qu’on me hack
mon portefeuille.

Maintenant, je sais comment investir
en toute sécurité. Merci l’équipe
de la Huge.

Antoine P.

22 mai, 2022

J’avais peur qu’on me hack
mon portefeuille.

Maintenant, je sais comment investir
en toute sécurité. Merci l’équipe
de la Huge.

Quentin

1/10/2022

Salut la bzh,

Laboisse

21/9/2022

Maintenant + de 6 mois que je te suis et j'avoue que grâce à toi ,j'ai appris pleins de notions , garde ta bonne humeur (et l'humour) et ta simplicité pour expliquer aux plus grands nombres d'entre nous . alors à bientôt ;) (semaine prochaine évidemment ! )

Lucas M

7/5/2022

J'adore le contenu depuis 1 an ! (Joyeux anniversaire !)

Diana PSC

6/11/2022

Grand respect pour ce contenue très travailler et détailler. Compréhensible malgré la difficulté du contenu.

Alexandre

11/5/2022

J'apprécie toujours autant d'en apprendre sur la crypto et l'économie, et ce depuis plusieurs mois déjà !

Julie

23/5/2022

Merci pour cette newsletter et les explications toujours claires et compréhensibles ! Un gros encouragement pour la suite !

Julien

12/6/2022

Merci pour toutes ces informations de qualité !!

Jojo

6/7/2022

Top la newsletter et le insta plus que qualitatif 🔥🔥

Thyphaine Dumont

16/5/2022

Salut,

boiadeiro Owen ( coco)

12/6/2022

Perso ce que j'aime dans ta news letter c'est la facilité que l'on a à comprendre les choses difficiles que tu nous expliques. Et le deuxième mais mais qui pour moi est le point le plus important ta réactivité quand on pose une question :)

Antho

20/8/2022

Super newsletter comme d'habitude.

GP97

2/11/2022

Un an d’articles intéressants et pédagogiques sur ce que sera l’avenir de demain !

Gotwek

2/7/2022

Merci pour ta newsletter!

Romain Didier

7/7/2022

Au top comme d'hab 🙌

AnneSophie Crtns

7/11/2022

Joyeux anniversaire et merci pour les conseils 😀 je me sens moins seule pour faire mes premiers pas. 😀

Seb

23/9/2022

Hello, j'aime le contenu toujours bien expliqué et rapide à lire

Pierre

30/7/2022

Je suis cette newsletter de plus en plus qualitative depuis le début, en apprenant toujours un peu chaque semaine ! Idéal. ✊🚀

Lge

6/6/2022

Merci de rendre simplifier la compréhension des mécanismes complexes sur la crypto monnaie

Pancrazi

25/7/2022

Excellente newsletter, merci !!!

Benoît

24/5/2022

Toujours au top merci pour ta newsletter

Si tu hésites encore...
On t'a dit que c'était gratuit ?

La Huge Letter : enfin un mail qui ne coûte rien et qui peut rapporter gros !